La tabletterie


Définition
La tabletterie désigne la fabrication de petits objets en matière dure animale, surtout en os. C’est une activité très développée dans les agglomérations à l’époque gallo-romaine, à partir du Ier siècle de notre ère, où l’approvisionnement en matière première se fait auprès des boucheries. On produit en grande quantités des épingles, des peignes, ou des pions de jeux, et toute une variété d’ustensiles et d’accessoires généralement tournés. Les matières transformées sont principalement l’os (surtout bœuf et cheval) et le bois de cervidés mais aussi la corne et le bois dur, plus rarement l’ivoire.

Un peu d'histoire

L’exploitation des matières animales remonte à la Préhistoire. Les hommes ont su tirer profit d’une matière abondante et facilement accessible pour fabriquer des éléments de parure, des outils et des  armes pour la chasse (harpons, sagaies, propulseurs).
Au Néolithique, les techniques de travail et les besoins évoluent ce qui entraine une diversification des objets. Le bois de cerf est alors largement employé pour confectionner des gaines de hache jouant un rôle d’amortisseur entre le silex de la hache et le bois du manche.

A l’âge du Fer, la production d’objet en os est en nette régression du fait du développement de la métallurgie. La fabrication d’objet en os est plus opportuniste et occasionnelle, mais l’os reste une matière première abondante dans les fermes gauloises, ce qui est moins vrai des ressources en bois de cerf, animaux alors très peu présents.
On ne parle pas encore de tabletterie pour cette activité qui chez les Gaulois du nord de la Gaule n’est pas spécialisée mais plutôt le fait d’artisans polyvalents ou de simples paysans. On fabrique alors des outils simples (aiguilles, poinçons), des manches pour certains couteaux, et parfois de la parure (pendeloques, anneaux tournés).
L’outillage servant au travail de l’os n’a rien de spécifique et est partagé avec l’activité du menuisier : ciseaux, gouges, limes, scie, pierres plus ou moins rugueuses, éventuellement des lames en silex, et parfois la drille munie d’un foret pour percer et réaliser des motifs circulaires.

 
Notre atelier
Il présente un éventail d’outils et de réalisations en os et en bois de cerf illustrant les techniques et les productions gauloises et gallo-romaines. Il montre l’évolution de cet artisanat au cours du temps, depuis les productions les plus simples jusqu’aux objets les plus complexes, réalisés au tour à archet.
                                                                                      

Atelier

Atelier

 
 
2016 logo academie Amiens BLOC
logo-cg
 
LOGOTYPE ABBEVILLE Noir
image001
logo final 300ppp  pour le print
 Com com Oise Picarde
musee